Home » NOS DOSSIERS » COLLÈGE / DNB : session ordinaire et session de remplacement

COLLÈGE / DNB : session ordinaire et session de remplacement

COLLÈGE / DNB : session ordinaire et session de remplacement - SNCL-FAEN

Cette année, plus de 11 000 élèves passeront la session de remplacement du DNB les 16 et 17 septembre, 10 fois plus qu'en 2018 ! Des missions que l'administration tente d'imposer sans convocation ni indemnisation...

Lors d'une session ordinaire de DNB, en juin, les collègues intervenant sont normalement déchargés de cours pour effectuer les heures de surveillance, et les corrections de copies et les passations d'oraux font l'objet d'une convocation en bonne et due forme sur l'application Imag'in qui donne droit à d'éventuels frais de déplacement, de déjeuner et bien évidemment de missions spéciales (0,75 € par copie corrigée, 4,11€ par heure de passation d'oral).

Lors de cette exceptionnelle session de septembre 2019, avec plus de 11 000 candidats auxquels il faut maintenant faire face, les collèges désignés comme établissements organisateurs passent de un par académie (l'année dernière) à un par département cette année. Dans certains de ces collèges organisateurs, il n'est prévu aucune décharge d'enseignement pour les enseignants qui effectueront donc leurs heures habituelles d'enseignement et des heures de surveillance, peut-être même des corrections ou des passations d'oraux.

Pourtant ces missions entrent dans le cadre de l'arrêté du 13 avril 2012 en application du décret 2010 - 235, et donnent droit à 15 € pour toute heure de surveillance effectuée en plus de l'horaire hebdomadaire statutaire. Vous devez donc obtenir une indemnisation !

Ce que vous devez faire si vous êtes concerné(e) : exigez une convocation dans l'application dématérialisée Imag'in, qui spécifie votre nom, votre adresse, l'horaire, le lieu, la nature de votre mission (correction, surveillance, épreuve orale) ou à défaut un ordre de mission de votre propre établissement précisant ces mêmes renseignements.

Ensuite, contactez-nous afin que nous puissions suivre votre dossier, regrouper les demandes, comparer les différents traitements que nous réserve l'administration d'un département à l'autre, et ainsi dénoncer l'inéquité des situations : communication@sncl.fr