Home » NOS DOSSIERS » Vie scolaire, ou l'éducation à la citoyenneté

Vie scolaire, ou l'éducation à la citoyenneté

Vie scolaire, ou l'éducation à la citoyenneté - SNCL-FAEN

Des actes de violence intolérables se produisent à échéances régulières contre des personnels des établissements scolaires et particulièrement des professeurs...

 

  Ces faits ne représentent pas la réalité de la situation dans tous les collèges et les lycées de France mais ils rappellent l’urgence pour l’Ecole de mettre en oeuvre une véritable pratique de l’éducation à la citoyenneté.

Dans les EPLE, l'éducation à la citoyenneté est devenue incontournable, cet apprentissage est transversal et sa mise en oeuvre concerne tous les acteurs des établissements scolaires.

Pour autant, c’est au secteur « Vie scolaire » et plus particulièrement au CPE et à son équipe qu’est confié le pilotage de cet apprentissage de la vie en société dans les établissements scolaires. Le système représentatif permet aux élèves de participer aux différentes instances de l'établissement par le biais de leurs représentants. Il vise aussi à les initier à la vie démocratique et constitue donc un élément essentiel de l'éducation à la citoyenneté.

Plusieurs dispositifs ont été mis en place : en lycée, c’est le Contrat de vie lycéenne (CVL) ; en collège, c’est le parcours citoyen, l’enseignement moral et civique (EMC) et le parcours santé.

Dans ce mode de fonctionnement et d'apprentissage, le CPE se trouve fortement impliqué. Cependant, une question demeure: le Conseiller Principal d'Éducation, est-il suffisamment formé pour contribuer de manière efficace dans les EPLE à l'éducation à la citoyenneté?

Au regard de la responsabilité accrue dévolue à l’équipe « vie scolaire » dans ce domaine, le SNCL-FAEN demande que des formations pour les CPE afin de développer leurs compétences et les aider à maîtriser de nouvelles pratiques professionnelles, dans le cadre de la formation continue, soient mises en place .

Les violences scolaires ne sont pas un phénomène nouveau mais elles interpellent la société dans son entier. C’est pourquoi nous réaffirmons que la primauté doit être donnée à l’acte éducatif, tout d’abord dans les familles mais aussi à l’Ecole.

Nous demandons aux responsables de tout mettre en oeuvre afin d’assurer la sécurité des personnels et des élèves dans les établissements et à leurs abords et de soutenir et accompagner les victimes.