Home » NOS DOSSIERS » EXCLUSION AVEC SURSIS : UN COLLEGE EN GREVE

EXCLUSION AVEC SURSIS : UN COLLEGE EN GREVE

EXCLUSION AVEC SURSIS : UN COLLEGE EN GREVE - SNCL-FAEN

L'exclusion avec sursis ? C'est la dernière invention du ministère pour camoufler la dégradation du climat scolaire, sous couvert d'un progressisme douteux, et sans la moindre considération pour la mise en danger des personnels...

 

Une partie des enseignants et personnels de la vie scolaire du collège Bellefontaine de Toulouse était en grève le 10 janvier pour protester contre le sursis dont a été assortie l’exclusion d’un élève de quatrième accusé de violence envers un assistant d’éducation le 18 décembre dernier.

Les personnels grévistes ont en effet constaté que l’élève avait été maintenu en cours dès le lendemain de l’incident et ils considèrent qu’ils n’ont plus « de moyens coercitifs qui permettraient d’éradiquer les violences physiques et verbales dont ils sont victimes au quotidien ».
 

Ce collège classé ECLAIR avait reçu la visite en juillet 2012 de George Pau-Langevin. Il est considéré comme un établissement innovant, où le taux de réussite au Diplôme national du brevet (DNB) est passé de 54 à 76% (même si le quotidien évoque le mystérieux trucage des notes de deux élèves).
 

Des situations similaires existent dans d’autres établissements, notamment en collège. L’administration tente par tous les moyens de dissuader les personnels victimes de porter plainte. Si le soutien de leurs collègues n’est pas acquis, les victimes cèdent puis demandent leur mutation. La « double peine » en quelque sorte. Triste et révoltante réalité... Le SNCL-FAEN, à travers sa fédération, a donc décidé d'agir et adressé au ministre le courrier suivant (consultez la pièce jointe ci-dessous).